• Singapour maths

    Singapour maths

    Je travaille avec cette méthode depuis maintenant 5 ans. Cette année, reprenant un niveau ce2/cm1 j'ai pris autre chose, mais je n'ai pas aimé (sauf maths explicite cm1 de Hachette).

    Je suis heureuse de voir que cette méthode est de plus en plus utilisée. Il est parfois difficile de se lancer, mais les résultats sont vraiment au rendez-vous. Le plus compliqué quand on débute, c'est la progression. La méthode ne colle pas aux programmes,  il faut vraiment que les élèves comprennent bien la notion de tout et parties et des modèles en barre. Je pense qu'il ne faut pas hésiter à commencer simple, avec le niveau inférieur. Pour mes CE2, je commence avec le CE1. On installe bien les notions et ensuite on complexifie. L'idéal est de commencer dès le CP !! Comme cela pas de problème.

    Ce que j'aime avec cette méthode c'est qu'on travaille une seule notion à la fois, on répète, on pratique, puis on réinvestit. On travaille la relation entre les opérations.                  Addition / soustraction        division / multiplication.

    La méthode propose beaucoup de petits jeux, le guide du maitre est très complet, les consignes clairement explicitées. Ils sont téléchargeables ici, avec les annexes.

    Diapos CE2

    Pour mes Cm1, je projette le fichier. 

    Il faut ensuite acheter les fichiers d'exercices et le fichier photocopiable, sans oublier les cubes multidirectionnels.

    Singapour maths

    J'ai  fabriqué des jetons de numération sur des feuilles en mousse (pour éviter la plastification), un pack par élève comme celui-ci, et un, aimanté,  pour le tableau. 

    Singapour maths

     

     

    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :