• Singapour maths

    Singapour maths

    Je travaille avec cette méthode depuis maintenant 5 ans. Cette année, reprenant un niveau ce2/cm1 j'ai pris autre chose, mais je n'ai pas aimé (sauf maths explicite cm1 de Hachette).

    Je suis heureuse de voir que cette méthode est de plus en plus utilisée. Il est parfois difficile de se lancer, mais les résultats sont vraiment au rendez-vous. Le plus compliqué quand on débute, c'est la progression. La méthode ne colle pas aux programmes,  il faut vraiment que les élèves comprennent bien la notion de tout et parties et des modèles en barre. Je pense qu'il ne faut pas hésiter à commencer simple, avec le niveau inférieur. Pour mes CE2, je commence avec le CE1. On installe bien les notions et ensuite on complexifie. L'idéal est de commencer dès le CP !! Comme cela pas de problème.

    Ce que j'aime avec cette méthode c'est qu'on travaille une seule notion à la fois, on répète, on pratique, puis on réinvestit. On travaille la relation entre les opérations.                  Addition / soustraction        division / multiplication.

    La méthode propose beaucoup de petits jeux, le guide du maitre est très complet, les consignes clairement explicitées. Ils sont téléchargeables ici, avec les annexes.

    Diapos CE2

    Pour mes Cm1, je projette le fichier. 

    Il faut ensuite acheter les fichiers d'exercices et le fichier photocopiable, sans oublier les cubes multidirectionnels.

    Singapour maths

    J'ai  fabriqué des jetons de numération sur des feuilles en mousse (pour éviter la plastification), un pack par élève comme celui-ci, et un, aimanté,  pour le tableau. 

    Singapour maths

     

     

    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    sabreloup
    Jeudi 23 Août 2018 à 07:12

    Bonjour,

    J'utilise la méthode depuis l'année dernière et vraiment j'aime beaucoup. Je suis d'accord avec ce que tu as dit. Merci pour le diaporama, c'est pratique les questions  à côté de l'image au lieu de chercher sur le guide du maitre. Comme je suis la seule à l'utiliser dans l'école je procède par étape: période 1 CP (les nombres jusqu'à 100, additions/soustractions, multiplication ...); période 2 et 3 CE1 (les nombres jusqu'à 1000, aditions/soustractions, multiplication, ...) et période 4 et 5 CE2 ( les nombres jusqu'à 10000...). A bientôt.

    2
    Dimanche 12 Mai à 16:18

    Tiens, ton retour m'intéresse car en formation de maths, on nous dit souvent que si c'est une méthode efficace, elle n'est applicable chez nous...

      • Dimanche 12 Mai à 17:16

        La méthode est parfaitement applicable chez nous, comme dans tous les pays où elle est utilisée (il y en a beaucoup, Grande Bretagne, Israel, Canada, Etats Unis ..., ce ne sont pas des singapouriens et ils y arrivent) cela nécessite des ajustements. Elle va un peu à l'encontre de ce qui se fait en Espe, car cela ne suit pas la logique de la construction des savoirs, ex phase de découverte) donc elle se heurte à certains idéologues ...

        La maison d'édition n'a pas le droit de la modifier donc elle ne respecte pas les programmes, il faut piocher souvent dans le niveau inférieur pour débuter. La difficulté c'est de vraiment la suivre pour voir les résultats même si parfois c'est un peu chronophage !!! L'idéal c'est de démarrer du cp, mais on peut aussi commencer quand on veut. Il y a un gros travail en amont d'appropriation par rapport aux autres méthodes ( c'est pour cela que souvent on l'abandonne).

        Le très gros point faible c'est les photocopies car les fichiers sont chers. Le double niveau est donc encore plus galère avec ces photocopies. Je préférais l'ancienne version, avec les livres, ce que j'utiliserai l'année prochaine, comme je la connais je peux maintenant me faire ma progression. (j'aime moins la nouvelle version)

        La méthode est solide et aide vraiment tous les élèves. Par comparaison, j'ai voulu tester la méthode MHM cette année, et pour moi il n'y a pas photo, le niveau est trop bas avec cette méthode, quand on voit ce qui se fait en maths en 6ème, c'est insuffisant. C'est beaucoup plus solide avec Singapour. (Attention c'est juste mon avissarcastic)

        Une école dans le village près de chez moi l'a adoptée sur l'école et ils sont très contents des progrès des élèves. J'ai un papa mathématicien prof au lycée, qui s'y est intéressé (elle n'existe qu'au primaire), il l'a trouvé excellente dans la démarche, la mise en œuvre, la progression.

        Ce n'est pas une méthode miraculeuse, elle n'est pas parfaite, mais elle est très bien faite, c'est solide, logique, réaliste. Comme toutes les méthodes, je dirais qu'il faut l'aimer !!!!

      • Mardi 14 Mai à 00:15

        Merci à toi! Alors moi j'utilise MHM cette année et mes élèves sont bien meilleurs que d'habitude, donc on doit vraiment pas être bons! mdr

        J'ai des formations sur d'autres méthodes aussi, et avant je travaillais beaucoup à partir du travail de Stella Baruk, donc j'adapte la MHM pas mal quand même...

        Donc tu dis que Singapour c'est quand même assez transmissif? Dans les programmes, il est quand même davantage question de partir de situations problèmes, de s'appuyer sur le réel et la manipulation.... C'est le cas quand même?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :